Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

samedi 16 janvier 2021 à 16h

Défendons nos droits et libertés contre une politique globale d'insécurité sociale

Manifestation à Saint-Nazaire, samedi 16 janvier

Depuis le 23 mars 2020, et actuellement prévu jusqu'au 16 février 2021, l'état d'urgence sanitaire donne à l'Exécutif des pouvoirs exceptionnels. Le gouvernement en profite pour déroger au Code du Travail, limiter les garanties collectives et s'attaquer aux droits sociaux. Le projet de loi sur les urgences sanitaires présenté le 21 décembre dévoile l'objectif d'instaurer un régime d'urgence permanent.
Le gouvernement utilise « la stratégie du choc », il profite de la catastrophe de la pandémie du COVID, de la crise économique et du choc psychologique qu'elles entraînent pour renforcer sa politique libérale.
Sous couvert de lutte anti -terrorisme ou de situation sanitaire exceptionnelle, les lois et décrets anti-démocratiques et liberticides ne tombent pas par hasard. Ils sont les outils pour imposer une politique de casse de l'emploi, de pression sur les salaires et sur les conditions de travail, d'affaiblissement de la protection sociale, de démantèlement des services publics. La politique qu'attendent le MEDEF et les 1% de premiers de cordée pour accroître encore leurs profits.
Le plan de relance affiché par le gouvernement n'est en rien un plan de rupture : rien pour les petits salaires, rien pour les premiers de corvée, rien pour combattre la précarité, rien pour le service public de santé, rien pour l'ensemble des fonctionnaires, rien pour l'environnement, rien pour l'égalité-femmes-hommes...
Pour imposer sa politique de régression sociale, le gouvernement construit une « tyrannie bienveillante » ayant pour but de restreindre la liberté d'informer, la liberté de la presse et de priver la population d'user de son droit d'expression, d'être informée, de manifester, de s'organiser pour gagner de nouveaux droits.

Défendons nos droits et libertés

Source : https://mrap-saintnazaire.org/spip.php?articl…