Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

vendredi 11 juin 2021 à 16h

2 parties : 1 2

Tricoter contre les violences policières avec Mémé révoltée

  • tous les vendredis à 16h
  • Parvis de la gare nord de Nantes OU témoignage photo à domicile en confinement !

Je suis une mémé révoltée... Surtout par les violences policières impunies.

Je propose une action pour protester publiquement contre la façon dont nous sommes traités par nos dirigeants. Inspirée par les grands-mères de la place de mais en Argentine je propose un rendez-vous hebdomadaire d'une heure sur le parvis de la gare de Nantes de mémés et pépés (futurs mémés, futures pépés etc...) qui tricoteront contre les violences policières.

Pourquoi le tricot : parce que c'est ce que je sais faire...

Une action symbolique mais qui permettra à des gens comme moi, de participer à cette lutte.
Si vous pensez que c'est une bonne idée et que vous souhaitez venir tricoter avec moi envoyez un petit message à l'adresse memeex-revolteexe@protonexmail.com

Source: confirmation reçue le 1 juillet 21h
Source : https://twitter.com/Nantes_Revoltee/status/12…


Nantes. Mémé révoltée invite à tricoter contre les violences policières

Parce qu'elle n'a pas l'âme à haranguer les foules, Catherine, 64 ans, manifeste contre les violences policières en tricotant. Ce vendredi, elle est à la gare et invite tout un chacun à se greffer à son action.

/.../

Mardi 28 janvier, Mémé révoltée, assise sur un des bancs du parvis de la gare, tricote paisiblement. À ses pieds, une petite pancarte, sur lequel est inscrit : « Une mémé révoltée tricote contre les violences policières. » « Certains m'ont pris pour une SDF », plaisante-t-elle. Elle était seule ce jour-là. Qu'à cela ne tienne, elle persiste.

« Je continuerai quoi qu'il se passe »

Et c'est ainsi que ce vendredi elle invite ceux et celles sensibilisés à son message à venir tricoter en sa compagnie, toujours devant la gare, à 16 h. « Nous discuterons ensemble de ce que nous allons réaliser comme motif » pour symboliser leur action, dit-elle. Pour ceux et celles qui ne sont pas équipés, elle fournit le matériel. « Et quoiqu'il se passe ce vendredi, même si je suis seule, je continuerai. »

Source : https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/…


Quelques Photos d'un chouette moment partagé :

Retrouver Mémé Révoltée sur le groupe Facebook dédié : https://www.facebook.com/groups/1755799738833…