thème : écologie
Réagir (0)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 16 janvier 2020 à 20h

Conf-débat "opération Déstocamine" enfouissement des déchets et pollution

Venez nombreuses et nombreux vous informer avec l'association DESTOCAMINE !

3 conférences sur Stocamine, pourquoi ?

En 1997 l'État a autorisé l'entreprise Stocamine à enfouir 320 000 tonnes de déchets chimiques ultra toxiques, à 600 m sous-terre, en Alsace. Le chantier devait durer 30 ans. Les techniciens, les scientifiques de Stocamine certifiaient que :
• Le sous-sol est mécaniquement et sismiquement stable.
• Le sous-sol est et sera épargné par la circulation d'eau.
• La réversibilité ( ôter les produits en cas de problème) sera assurée
• L'argent est déjà bloqué pour assurer cette réversibilité.

Ce projet était présenté comme un renouveau pour le territoire alsacien avec création d'emplois, subventions, pôle d'excellence environnemental, …. .

En 1999 débute l'enfouissement malgré l'opposition des associations.

En 2002, soit 3 ans plus tard seulement, un incendie éclate et dure plusieurs mois, car à 600 m de profondeur les pompiers ne peuvent pas intervenir.

2003 : Les galeries commencent à s'effondrer. L'association DéStocamine et d'autres militent pour le déstockage de TOUS les déchets, comme le prévoit la loi.

De nombreuses autorités locales et régionales ont voté pour ce déstockage COMPLET. Depuis l'État refuse ce déstockage qui était pourtant prévu.

En 2020 il y a 42.000 tonnes de déchets : arsenic, mercure, amiante, cadmium, chrome, cyanure, produits phytosanitaires etc. L'État sait que ces déchets chimiques migreront dans la plus grande nappe phréatique d'Europe. Cette nappe alimente 7 millions d'Européens.

Venez nombreuses et nombreux vous informer avec l'association DESTOCAMINE :
- Nantes : mercredi 15 janvier 20h30 à la Manufacture des Tabacs
- Saint Père en Retz : jeudi 16 janvier Annexe de la mairie place du marché 20h00
- St Nazaire : vendredi 17 janvier 20h00 à l'AGORA Avenue A. De Mun.

Leur réalité d'aujourd'hui sera notre réalité de demain, avec les produits radioactifs les plus dangereux jamais fabriqués, si l'État autorise l'enfouissement des déchets nucléaires à Bure.

Plus d'infos : www.destocamine.fr contact local : comiexte-bure-exen-retz@exriseup.nexet
Pétition : www.cyberacteurs.org : Stocamine, halte à la bombe à retardement

Comité Bure Sud Bretagne (Pays de Rez, Guérande, St Nazaire, Sud Vilaine)

Source : message reçu le 9 janvier 19h