Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

jeudi 30 août 2018 (heure non définie)

2 parties : 1 2

Semaine intergalactique sur la zad du 27 août au 2 septembre 2018

Toutes les versions de cet article : [English] [Español] [Español] [français] [italiano] [òc]


"Attention ! si vous vous êtes déjà inscrit précedemment pour la semaine, il y a un problème avec l'accès à la boîte mail initialement donnée galaczexad@riseup.neext ; merci de vous réinscrire sur intergexalaczad@riseexup.net"


/// du 27 août au 2 septembre 2018 - semaine intergalactique sur la zad.

Après la victoire tant attendue contre le projet aéroport, nous tentons de sortir enfin d'un printemps brutal. Celui-ci a été marqué par deux phases d'expulsions au cours desquelles le gouvernement s'est consacré à se venger de l'affront qu'avait représenté la zad pendant tant d'années. Ces opérations policières massives ont causé beaucoup de blessé-e-s et entraîné la destruction d'une partie lieux de vie de la zad ainsi qu'une longue présence militaire. Mais l'Etat a dû renoncer à aller plus loin et à éradiquer notre présence dans ce bocage. La résistance sur le terrain, les solidarités ailleurs et le processus de négociation ont abouti à un statu quo sur le maintien de dizaines d'habitats, espaces communs ainsi que des activités sur la majeure partie des terres prises en charge par le mouvement. Néanmoins, ce que nous avons réussi à conserver aujourd'hui pourrait très vite être attaqué de nouveau, administrativement, politiquement ou militairement. Alors que la zad se remet de ses plaies, se recompose, que les travaux des champs et les constructions reprennent, nous nous projetons sur les combats des prochains mois. Ceux-ci nous dépassent et se relient à d'autres menés partout dans le monde. Ils concernent l'usage collectif et respectueux de la terre, le partage des communs, la remise en question des états-nations et des frontières, la réappropriation de l'habitat, la possibilité de produire et d'échanger en se libérant des carcans marchands, les formes d'auto-organisation sur des territoires en résistance et le droit d'y vivre librement...

Après plus de deux ans de travaux réguliers et un nouveau mois de chantier cet été, la semaine du 27 août au 2 septembre sera celle de l'inauguration de l'ambazada, espace destiné entre autres à accueillir sur la zad de Notre-dame-des-Landes des luttes et des peuples insoumis du monde entier. Pour pendre dignement cette crémaillère-là, nous ne pouvions que convier à une nouvelle semaine intergalactique. Nous souhaitons qu'elle contribue à se redonner de l'élan et des horizons avant les mobilisations de la rentrée ici et ailleurs.

/// Rencontres ouvertes entre territoires en batailles et en quête d'autonomie

Des questions n'ont cessé pour notre part de nous habiter tout au long de la saison passée, celles entre autres de l'ancrage dans la durée sans se laisser domestiquer, de l'entre-soi ou de la porosité de nos mouvements, du rapport de force plus ou moins frontal avec l'Etat et de possibilités que des victoires se prolongent. Nous avons dû trouver nos propres réponses partielles dans l'urgence, nous avons dû faire des choix décisifs face aux tanks et sous une pression dramatique. Nous voulons reposer ces enjeux et les recroiser avec d'autres territoires nés de batailles et ayant tracé leur propre chemin. Une partie de la semaine sera donc consacrée à des rencontres ouvertes avec des invités du Wendland en Allemagne, de Christiania au Danemark, du quartier libre des Lentillères en France, d'Errekaleor au Pays Basque ou encore d'Exarchia en Grèce . Chacun de ces territoires nous racontera la manière dont il s'est emparé de ces problématiques et ouvrira un débat croisé.

A une autre échelle, des peuples entiers résistent toujours de par le monde à l'assimilation culturelle et à l'idéologie libérale. Un moment de rencontres spécifiques à ce sujet au cours de la semaine est aussi en cours de préparation.

/// Jonctions historiques et héritages révolutionnaires

Nous vous proposerons aussi de voyager au cours de diverses soirées à travers des décennies de luttes marquantes dans différents pays européens. L'Italie révolutionnaire des années 70, les mouvements autonomes allemands des années 80 ou l'écologie radicale anglaise et anticapitaliste des années 90, entre autres, ont reconfiguré le langage politique, les pratiques d'actions et d'organisation. Nous replonger dans ces histoires vibrantes, ce sera partir en quête d'héritages et d'imaginaires qu'elles nous donnent pour penser le présent.

/// Autres contenus, chantiers et rencontres simultanées sur d'autres champs de lutte

- Divers autres contenus sont en cours de programmation, notamment :

- un après-midi de rencontre avec une militante kurde sur le mouvement de libération des femmes au Kurdistan, et son rôle au sein de la société.

- Une présentation de la situation politique, sociale et des luttes au Mexique suite aux élections présidentielles de juillet et à la campagne de la candidate indigène Marichuy.

- Témoignages de personnes sans papiers à Nantes et des groupes qui organisent leur soutien dans les squats et dans leurs démarches administratives. Un point sur la loi "asile-immigration". Le retour d'expériences d'un groupe qui a organisé cet hiver l'occupation de l'université de Nantes avec des personnes sans papiers et un aperçu de la situation actuelle.

- Les matinées seront consacrées à des chantiers sur divers lieux pour renforcer les communs de la zad, ainsi qu'à faire tourner l'orga logistique de la semaine.

- Les participant.e.s sont les bienvenu.e.s à proposer des contributions aux diverses discussions annoncées. Il est possible de nous contacter pour faire des propositions supplémentaires d'ateliers et discussions. Nous avons cependant fait le choix général de favoriser quelques grandes thématiques et temps communs pendant lesquels avancer ensemble plutôt que de superposer une multiplicité de discussions en parallèle.

- Des rencontres se pensent en parallèle sur d'autres lieux de la zad avec des groupes de syndicalistes ou d'étudiant.e.s qui consacreront certaines journées de la semaine à tirer un bilan de leurs mobilisations de l'année et se pencher sur la suite. Des croisements entre les un.e.s et les autres et la semaine intergalactique sont à prévoir . /// Prévenir de votre venue et l'organiser

Dites-nous si vous voulez venir !! Nous avons besoin de prévoir la logistique à l'avance, et donc de connaître le nombre de participant-e-s (pour cette semaine, nous avons prévu des infrastructures pour environ 300 personnes). Nous souhaitons que les participant-e-s restent la semaine entière afin de prendre le temps d'une élaboration collective. Merci de nous dire avant le 31 juillet combien d'entre vous seront présent-e-s et à quelles dates. Des structures de cantine seront organisées sur place, mais n'oubliez pas de prendre une tente et un duvet pour dormir.

Dites-nous également quelle-s langue-s vous parlez afin d'organiser la traduction. Tell us wich langage you speak to organize the translations.


//// Programme de la semaine intergalactique

Ce programme est soumis à des changements et compléments d'ici fin août. N'oubliez pas de vous inscrire à l'avance en écrivant à : intergexalaczad@riseexup.net

# toute la semaine : expo photo "territoires en bataille"

- Lundi 27 août :

# 10h : accueil / présentation de la semaine

# 14h : Ce lundi puis tous les jours, après le repas de midi à l'heure du café, annonces diverses et présentations libres des participant.e.s aux rencontres.

# 15h : Témoignages de personnes sans papiers à Nantes et des groupes qui organisent leur soutien dans les squats et les démarches administratives. Point sur la loi "asile-immigration" Retour d'expériences de personnes qui ont organisé depuis l'automne l'occupation de l'université de Nantes avec des personnes sans papiers puis l'ouverture d'une succession d'autres squats.

# 17h : Discussion autour du livre "Se battre pour des espaces, se battre pour nos vies : les mouvements squats aujourd'hui" - avec le collectif "squatting everywhere" + comment s'organiser face à la loi anti-squat qui pourrait être validée en septembre et criminaliser les occupations en France comme c'est déjà le cas dans d'autres pays européens.

Ce livre présente une série de voyages dans un mouvement aux multiples facettes, avec des retours sur des luttes locales, des expériences de répression et des récits sur les formes de vie collective nées d'espaces squattés dans diverses villes et pays à travers le monde : de Rio de Janeiro à Istambul, en passant par Seattle et l'Australie. Pour plus d'infos : http://www.edition-assemblage.de/fighting-for…

# 20h30 : Voyage à travers des décennies de lutte (voir appel) - épisode 1 - intervento sur les mouvements révolutionnaires italiens des années 70


- Mardi 28 août

# 10h : Balades et récits sur la zad

# 15h : Une présentation de la situation politique, sociale et des luttes au Mexique suite aux élections présidentielles de juillet et à la campagne de la candidate indigène Marichuy. Retour sur la rencontre de milliers de femmes ce printemps dans le caracol de Morelia (Chiapas) organisée par le mouvement zapatiste de l'EZLN.

# 17h : Voyage à travers des décennies de lutte - épisode 2 - retour sur les mouvements autonomes allemands des années 80

# 21h : Rétrospective de films du collectif OGAWA sur la décennie de lutte (70's) contre l'aéroport de Tokyo-Narita au Japon

"Dans ce qui constitue le précédent le plus frappant et le plus significatif à Notre-Dame-des-Landes, l'expropriation de terres agricoles pour la construction de l'aéroport de Tokyo-Narita commença en 1966. D'ici à 1971 avait débuté une décennie de batailles meurtrières entre l'État et les fermiers qui refusaient de céder leurs terres. Ce furent ces batailles hautement exemplaires qui, d'après le témoignage de nombreux militants français de l'époque, inspirèrent leurs propres affrontements directs et physiques avec la police dans les rues de Paris et d'autres villes. La série de films du collectif Ogawa se donne pour mission de raconter l'histoire de la lutte, non pas à posteriori mais bien à mesure qu'elle a lieu. Si elle compte parmi les films les plus intelligents et les plus exaltants qu'il nous ait jamais été donné de voir, c'est parce qu'elle propose, de façon inséparable, aussi bien la chronique directe de ces événements que leur réflexion immédiate (par ceux-là-mêmes qui vivent ces événements, les paysans en lutte de Sanrizuka). Ils nous donnent à voir et à entendre à la fois la mêlée du champ de bataille et la stratégie qui s'y déploie au jour le jour - tout autant que l'impact de ces longues années de résistance sur la vie quotidienne et la pensée de ceux qui se sont retrouvés un jour obligés de se battre, contre une force qui voulait les déloger. L'alliance de précision et de lyrisme à l'œuvre dans les films d'Ogawa Productions tournés à Sanrizuka leur donne une valeur d'exemple : un exemple qui n'est pas fait pour être cité, mais bien pour être reproduit, sur le terrain du cinéma comme sur celui de la lutte politique."

Pour plus d'infos : https://www.zintv.org/Notre-camera-sera-en-pr…


- Mercredi 29 août

# 10h : Chantiers/ logistique

# 15h : Présentation du mouvement de libération des femmes au Kurdistan et son rôle au sein de la société.

# 17h : Une Flotille de la liberté pour Gaza regroupant une quarantaine de participant.e.s de 16 pays, est partie le 21 juillet de Palerme pour briser le blocus de Gaza. Sarah Katz qui a vécu deux ans à Gaza racontera l'attaque israelienne et son emprisonnement. Pierre Stambul, de l'UJFP, expliquera comment le sionisme a fabriqué un Etat d'apartheid.

# 21h : Voyage à travers des décennies de lutte - épisode 3 - les mouvements écologistes radicaux et anticapitalistes anglais des années 90, des road protests, street party à la montée en puissance du mouvement antimondialisation.


- Jeudi 30 août

# 10h : "Développement ou autonomie ? Quelques pistes à partir de l'opposition aux mines en Guyane" avec des personnes de la revue z

# 14h : Ouverture des rencontres entre territoires en bataille/zones en recherche d'autonomie (voir appel) avec la participation d'habitantes du Wendland (Allemagne), de Chistiania (Danemark), des Lentillères (France), d'Errekaleor (Pays basque), de la zad de Notre-Dame-des-Landes (France) : Naissance et apparition d'un territoire en bataille - Habiter un territoire //

# 21h : Concert avec Portron Portron Lopez + Portron Portron touaregs + Culture émotion + Channel plus à Bellevue....


- Vendredi 31 août

# 10h puis 14h : Suite des rencontres ouvertes entre territoires en bataille/zones en recherche d'autonomie : Entre-soi et porosité du territoire - S'organiser

# 21h : Voyage à travers des décennies de lutte - épisode 4 - retour sur les mouvements français de 2005 à 2017 - des émeutes de 2005/CPE à la loi travail en passant par les zads


- Samedi 1er septembre

# 9h : chantiers / logistique

# 10h : Projection et présentation de la lutte contre l'extractivisme au Vénézuela avec un camarade de la libertalia, une coopérative autogestionnaire.

# 15h : Suite et fin des rencontres ouvertes entre territoires en bataille/zones en recherche d'autonomie : Les inspirations du passé - Durer, se projeter, au-delà des défaites et des victoires

*** Soirée d'inauguration de l'ambazada ***

# 19h : Apéro-chansons avec une invitation aux participant.e.s de tous pays à venir avec des chants de chez eux

# 20h : Buffet international

# 21h : Bal plus ou moins trad et boum.


- Dimanche 2 septembre

# 10h : Remise en état et grasse mat'

# 15h : Discussion sur Bure et l'instruction en cours

# 21h : Ciné-club de l'ambazada : "La porte du paradis" de Michael Cimino
Le film culte qui a coulé la plus grosse société de production d'Hollywood - sur la fronde tournoyante de migrants, prostitués, paysans, face aux armées de mercenaires des grands propriétaires terriens dans l'amérique de la fin du 19e.


Pour tous contacts, inscriptions, questions : intergexalaczad@riseexup.net Le programme complet de la semaine intergalactique sera bientôt en ligne sur : https://zad.nadir.org/

Affiches :

PDF - 5.2 Mo

Documents joints

Source : http://zad.nadir.org/spip.php?article6010

Réagir

Informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir